4 milliards d’euros de chiffre d’affaires prévue pour les jeux en ligne !

Au lendemain de l’ouverture du marché des jeux en ligne en France, Francis Merlin, délégué général du salon international des jeux et paris en ligne Monaco iGaming Exchanges vient de publier une étude sur ce marché à la concurrence, des plus intéressantes.4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2011 prévue pour les jeux en ligne !

Le marché français bénéficiera de l’extension des jeux en ligne sur les téléphones mobiles. En effet, 24 millions de téléphones mobiles Smartphones (iPhone) adaptés aux jeux en ligne vont permettre aux parieurs de parier en direct.

Cependant malgré cette explosion remarquable, les jeux de casinos et de bingo demeurent interdits en France. Cette interdiction représente pour la France, une perte de chiffre d’affaires de 30% du marché des jeux en ligne. Les opérateurs de casinos et de bingo sont alors obligés de prendre des mesures de sécurité très coûteuses. L’étude de Francis Merlin montre également, que la France est le seul pays qui oblige les opérateurs à passer des accords avec les détenteurs de droits sportifs. Néanmoins, il constate aussi que la France compte 30 millions de joueurs terrestres potentiels et 2,7 millions de joueurs en ligne qui jouaient avant l’ouverture du marché: 2 millions sur des sites illégaux et 700 000 sur les sites légaux de la FdJ et du PMU. «Pour le nombre des joueurs sur des sites légaux pourrait être de l’ordre de 2 millions et de 3 millions».

Ce qui permet d’espérer des bénéfices considérables: le chiffre d’affaires des jeux en ligne pourrait être de 2,2 milliards, appuyé fortement par la Coupe du monde de football, et il pourrait atteindre 4 milliards d’euros !

Les Espagnols renvoient les Portugais à la maison
Mondiale 2010 Rencontre entre le Brésil et le Chili