Comment faire du sport quand on a un handicap ?

Publié le : 18 août 20204 mins de lecture

Le pire cauchemar pour un handicapé est de devoir vivre tout en ayant l’impression d’être restreint. La perte d’une fonction vitale n’est pas une fatalité. Le mental arrive à transcender le corps et amène certaines personnes handicapées à dépasser les limitations charnelles. Il existe ainsi divers sports que les personnes souffrantes d’handicaps peuvent accomplir en toute liberté.

De quelle manière la pratique de sport peut-elle aider une personne handicapée ?

Pratiquer des activités physiques offre plusieurs bienfaits aux gens et sans distinction. Meilleur que la thérapie, le sport procure plusieurs avantages que ce soit sur la mentalité ou sur la santé. À présent, sport et handicap vont de pair. En matière psychologique, faire une activité physique leur permet de donner une image positive. La pratique de sport pour les personnes à mobilité réduite aide à gagner un effet positif sur l’image en soi, une véritable confiance en soi. Ainsi, le sport joue aussi sur le psychisme. Il permet de développer la persévérance de chacun. Créateur d’un lien social, cela leur permet de ne plus s’isoler du monde. Un moyen de réadaptation rapide, il sert à booster l’énergie, à tenir la bonne santé et à changer le regard d’autrui.

Récapitulatifs des sports homologués et accessibles aux handicapés

Les termes sport et handicap ne sont plus désormais antonymes. Étant comme un véritable défi pour handicapés, les fédérations sportives ont proposé des infrastructures accessibles pour ces personnes. Dans le but de leur faire paraître comme les valides. De plus, il existe plusieurs activités sportives adaptées à chaque type de handicap. Pour les handicapés mentaux, la pratique des sports collectifs ou individuels est probable comme les baskets, art martial, tir à l’arc, etc. Quant aux handicapés moteurs, auditifs ou visuels, l’athlétisme pour chaque type de problème est à conseiller. Pour les handicapés physiques, un embarras de choix s’offre à vous. Par exemple une course avec les chaises roulantes, escrime, natation, basket assis, etc. Amateur ou professionnel, vous pouvez faire une compétition sur l’activité de votre choix.

Comment choisir l’activité sportive qui convient à votre handicap ?

Avoir une mobilité réduite n’est jamais un frein pour quoi que ce soit. Il est possible de concilier sport et handicap. Déjà mentionnée ci-dessus, la pratique de sport renforce la confiance en soi. Mais pour commencer, il faut tenir compte certains éléments. Avant de débuter dans une activité sportive si vous êtes handicapés, il est préférable de miser sur un coaching. Cela peut vous aider à choisir l’activité qui convient le mieux à votre handicap. Sans oublier les équipements qui sont adaptés aux exercices que vous souhaitent pratiquer.  D’ailleurs, des équipages pour personnes handicapées sont disponibles sur le marché. Fauteuil roulant, gants de VTT pour fauteuil, prothèse, ou autres matériels, le choix ne se reste qu’à votre besoin.

Quels sont les aliments à privilégier quand on pratique le sport à haut niveau ?
Seniors et sport : comment exercer une activité physique en toute sécurité après 60 ans ?

Plan du site